Accueil Synology Vacances Jardin Aide

Agapanthe :

Lorsque vous observez des fleurs fanées sur l’agapanthe, coupez les hampes florales au plus court afin de ne pas épuiser la plante inutilement. Elles ont besoin de chaleur et de soleil pour vous garantir de belles fleurs.

Afin d’améliorer la floraison, vous pouvez mettre un engrais organique en granulé au printemps ! Un apport de compost à la plantation favorisera le développement et la floraison de vos agapanthes.

Allium :

Coupez les fleurs fanées de l’allium au fur et à mesure en coupant la tige au plus près du sol.

Ne coupez le feuillage que lorsqu’il a jauni car c’est à ce moment qu’il constitue ses réserves pour la prochaine floraison.

Aucun apport d’engrais n’est nécessaire.

Alysse (odorant et v :

L’Alysse vivace a surtout besoin d’eau en été.

Printemps/Eté ? : pour les Alysses odorant, un apport de compost à base de fumier et algue en mélange à votre terre de semis (environ 20%) améliorera le développement de la plante ainsi que sa floraison !

Cette annuelle a surtout besoin d’eau en été.

Aster :

Arroser l’osteospermum (Aster) en cas de fortes chaleurs ou de sécheresse prolongée. Uniquement si observe qu’il manque d’eau.

Supprimez les tiges fleurs fanées au fur et à mesure. Cette opération permet de stimuler l’apparition de nouvelles fleurs.

Astilbe de chine :

Il est recommandé d’arroser l’astilbe régulièrement l’année de la plantation et ensuite lorsqu’il fait chaud et sec car l’astilbe redoute la sécheresse.

Bergenia :

Arrosez le bergénia en cas de pénurie d’eau

Bougainvillier :

L’arrosage du bougainvillée peut être généreux. Apportez régulièrement, tous les 15 jours environ, un engrais liquide spécial bougainvillée afin de stimuler la floraison.
Réduisez l’apport d’engrais à la fin de l’été.  Pendant la floraison, supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure afin de stimuler l’apparition de nouvelles inflorescences.

Campanules :

Coupez les fleurs fanées au fur et à mesure, cela permet de stimuler l’apparition des nouvelles fleurs.

Les campanules tolère bien le soleil, un arrosage limité et un sol relativement sec.

Mais en cas de sécheresse prolongée, n’hésitez pas à arroser le soir.

Chrysenthème :

Arroser les chrysanthèmes régulièrement lorsqu’il ne pleut pas. Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure, cela favorise l’apparition de nouvelles fleurs. Il ne faut pas mouiller le feuillage afin d’éviter l’apparition de maladies comme la rouille ou l’oïdium.

Clématite :

Pour les clématites à petites fleurs (floraison printanière), taillez en été après la floraison en éliminant le bois mort et les tiges trop envahissantes et en rabattant les tiges âgées à 1/3.

L’arrosage est recommandé durant les 2 premières années, mais aucun apport d’engrais n’est nécessaire; ce qui en fait une plante facile d’entretien.

Il est également important d’arroser en cas de temps sec car la clématite se plaît dans un sol humide et frais.

  • En pot on doit arroser régulièrement, surtout en été
  • Maintenez la terre légèrement humide
  • Toujours couvrir le pied avec un objet comme une tuile ou une pierre afin de garder la fraîcheur
  • Quand bouturer la clématite ?

  •  

Bouturer les clématites début juin sur des rameaux de bois tendre (tige semi-aoûté).

Quelle technique de bouturage choisir pour la clématite ?

Bouture de rameaux feuillés simples.

Matériel nécessaire à la bouture de la clématite

  • Sécateur désinfecté et bien aiguisé
  • Hormone de bouturage
  • Pots en argile
  • Mélange de terreau et de sable de rivière
  • Billes d'argile
  • Bouteilles en plastiques
  • Gros crayon

Comment bouturer la clématite ?

  • En juin, préparer des petits pots en terre cuite de préférence, car ils sont plus perméables.
  • Disposer un lit de billes d'argile en leur fond pour assurer un bon drainage.
  • Remplir les pots d'un mélange composé à parts égales de terreau et de sable de rivière.
  • Prélever une bouture de 15 cm sur une tige latérale ou un rameau secondaire semi-lignifié à l'aide du sécateur.
  • Couper la base de la bouture juste sous une paire de feuilles.
  • Étêter la bouture de façon à ne laisser que deux paires de feuilles sur la totalité du rameau.
  • Supprimer les feuilles sur la partie inférieure de la tige.
  • Tremper la base de la bouture dans de la poudre d'hormone de bouturage.
  • Façonner un trou de 5 cm de profondeur dans le mélange à l'aide du crayon.
  • Insérer la bouture en prenant soin de ne pas ôter la poudre au passage.
  • Reboucher délicatement le trou et tasser la terre autour du collet.
  • Arroser pour humidifier totalement le mélange.
  • Couvrir le pot avec une demi-bouteille dont la partie supérieure aura été coupée ou avec un sac de congélation maintenu par un élastique fixé autour du pot afin de maintenir une chaleur et une humidité constantes.

Après le bouturage de la clématite

Installer les boutures dans un emplacement ombragé et abrité du jardin.
Veiller à ce que les boutures ne manquent jamais d’eau.
Les racines devraient se former en deux mois. Garder à l'abri tout l'hiver, puis repiquer en pleine terre au printemps suivant.

 

Coquelicots :

Après la floraison, il est recommandé de couper les pavots à quelques centimètres du sol afin de provoquer l’apparition d’un beau feuillage.

Attention ! car la prolifération du pavot peut être rapide et même difficilement contrôlable.
Il est alors prudent de couper les fleurs, entre Mai et septembre, dès qu’elles commencent à former leur capsule de graines.

Cosmos :

Afin de favoriser l’apparition de nouvelles fleurs, supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure.

 

Crocosmia Lucifer :

Tous les 3 ans environ il convient de diviser les souches en séparant les bulbes afin de régénérer le pied :

  • La division se fait de préférence l’été
  • Sortir la souche de terre à l’aide d’une bêche
  • Sectionner nettement le bulbe à l’aide d’un couteau bien aiguisé
  • Replanter la nouvelle souche de crocosmia dans un endroit approprié
  • Arroser généreusement

 

La durée de vie d’un crocosmia peut aller de 5 à 20 ans.

Pour optimiser sa durée de vie, apportez lui chaque année un engrais organique spécial bulbeuses après la floraison.

Crocosmias :

-Aucun soin n’est nécessaire pour les crocosmia dès lors qu’elles sont bien installées. Désherber régulièrement autour afin de ne pas laisser les mauvaises herbes prendre le dessus sur les rhizomes. Enlevez les fleurs fanées au fur et à mesure. Inutile d’arroser car la plante n’en a pas besoin.

-La durée de vie d’un crocosmia peut aller de 5 à 20 ans. Pour optimiser sa durée de vie, apportez lui chaque année un engrais organique spécial bulbeuses après la floraison.

-Tous les 3 ans environ il convient de diviser les souches en séparant les bulbes afin de régénérer le pied. Sortir la souche de terre à l’aide d’une bêche et sectionner nettement le bulbe à l’aide d’un couteau bien aiguisé. Replanter et arroser généreusement.

Cyclamen :

L’arrosage naturel par la pluie du cyclamen devrait être suffisant sauf en cas de fortes chaleur ou de sécheresse prolongée.

Dahlia :

Eté : Supprimez les fleurs fanées des dahlias au fur et à mesure. Une fois les tiges totalement fanées, coupez au plus court.

Les dahlias résistent à des températures de l’ordre de -5 à -10°.

La dahlia est assez résistant mais appréciera volontiers d’être arrosé en période de sécheresse prolongée.

Arrosez avec modération les dahlias sans en mouiller le feuillage. Vous éviterez ainsi tout risque de maladie.

Si vous voulez de grosses fleurs, coupez les pousses latérales de la plante (sauf sur les dahlias pompons).

Forcithia :

Si vous voulez avoir une floraison l’année suivante: taillez le forsythia seulement juste après la floraison. Le forsythia ne craint vraiment pas la taille et peut être taillé de manière assez franche. Rabattez-le autant que vous le souhaitez en maintenant une forme avantageuse.

Gaillard :

Eté/Automne (novembre) : pour les Gailards, une belle floraison d’une année sur l’autre étant difficile à obtenir, il faut tailler court à la fin de l’été sans attendre la floraison automnale. Vous garantissez alors les réserves nécessaires à la plante qui lui permettront de bien refleurir l’année suivante. Sinon, rabattre au plus court après la floraison d’automne, en novembre.

Récupérer les graines de Gaillard qui se trouvent dans les capitules fanés, faites les sécher.

Gauras :

Supprimer les fleurs fanées au fur et à mesure en coupant l’ensemble de la tige.
Cette opération permet de multiplier le nombre de floraison.

Gazania :

L’entretien du gazania est quasi nul mais la floraison sera d’autant plus belle si vous plantez dans du terreau pour plantes fleuries

Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure afin de ne pas épuiser la plante et stimuler l’apparition de nouvelles fleurs.

Apport possible d’engrais pour plantes fleuries en cours de saison

Ce qui fait sa particularité et la popularité du gazania, outre sa belle floraison, c’est qu’il tolère la sécheresse et n’a donc pas besoin d’être arrosé. Le gazania aime beaucoup le soleil et ne craint en rien la chaleur !

Geranium Vivace :

Rabattre les tiges après que les géranium vivaces aient fleuri afin de stimuler l’apparition de nouvelles fleurs et éviter d’épuiser vos géraniums vivaces.

Vous pouvez apporter un engrais liquide organique pour géranium 1 à 2 fois durant la saison afin de stimuler la floraison.

Glayeul :

Un arrosage régulier et l’apport d’un engrais pour fleurs vous permettront d’avoir une floraison spectaculaire et abondante.

  • L’apport d’engrais a lieu plutôt au printemps
  • Choisir un engrais pour fleur à bulbes
  • En été, en cas de fortes chaleurs, arroser le soir en évitant de mouiller le feuillage
  • Supprimer les fleurs fanées au fur et à mesure afin de stimuler l’apparition d’une nouvelle floraison.

Groseillier à fleurs :

Comme la plupart des arbustes à fleurs, la taille permet de densifier le feuillage du groseillier à fleurs et d’améliorer la floraison d’année en année.

Taille d’entretien du groseillier à fleurs :

Il s’agit là d’une taille régulière qui peut être pratiqué tous les ans et qui vise à améliorer la floraison et la croissance de l’arbuste.

  • Après la floraison (avril/mai), taillez les rameaux de l’année ayant fleuris aux 2/3.
  • Tailler les rameaux n’ayant pas fleuris de moitié environ.

Enfin, afin de conserver un port compact et éviter qu’il se dégarnisse à la base, vous pourrez le tailler sévèrement au bout de quelques années.

S’il grandit trop ou afin de lui redonner de la vigueur, procédez à une taille plus franche tous les 4/5 ans !

Heliopsis :

Supprimer les fleurs fanées des heliopsis au fur et à mesure afin de stimuler l’apparition de nouvelles inflorescences.

Heuchères :

Supprimer les fleurs fanées au fur et à mesure des heuchères.

Hortensia :

Si l’entretien des hortensias est vraiment très facile et ne réclame pratiquement aucun soin. Après la floraison, retirez les fleurs fanées au fur et à mesure

Apportez un engrais organique pour plantes de bruyère ou pour hortensias chaque année pour favoriser la floraison.

Même si l’engrais n’est pas obligatoire, il améliore significativement la qualité des fleurs et accentue la teinte bleue des hortensias.

Le sulfate d’aluminium en solution liquide donnera également une teinte bleue à vos hortensias.

Impatience :

Printemps/été : durant la floraison des impatiens, n’hésitez pas à arroser régulièrement mais sans excès afin de maintenir un bon niveau d’humidité. Aucune taille n’est nécessaire. Arroser régulièrement en cas de fortes chaleurs. Un apport d’engrais pour plantes fleuries stimulera la floraison mais il n’est pas indispensable. Vous pouvez supprimer les fleurs fanées au fur et à mesure afin de stimuler l’apparition de nouvelles fleurs.

Iris :

Printemps/été : pour les iris, enlevez les fleurs fanées au fur et à mesure mais laissez le feuillage jusqu’à son jaunissement, en général jusqu’en septembre. L’iris a besoin de voir ses feuilles jaunir afin de constituer les réserves dont elle a besoin pour la prochaine floraison.

Supprimez les mauvaises herbes qui poussent au centre de la plante afin de dégager les rhizomes.

Eté: L’iris est particulièrement résistante à la sécheresse et ne devra être arrosée qu’en cas de très fortes chaleurs et/ou de sécheresse prolongée.

L’iris en pot réclame en revanche des arrosages plus réguliers, en général lorsque le substrat est sec en profondeur.

ismen :

Supprimez les fleurs fanées des ismènes au fur et à mesure cela permet de favoriser l’apparition de nouvelles fleurs.

Attendez que le feuillage soit totalement jauni avant de le couper car la plante a besoin de cette étape pour reconstituer ses réserves en vue de la prochaine floraison.

Jacinthe :

En fin de floraison, il faut couper le feuillage des jacinthes lorsqu’il a bien jauni et seulement à ce moment-là car c’est à ce moment que la plante constitue ses réserves pour la prochaine floraison.

Printemps/Eté : Arrosez la jacinthe des bois le soir lorsque les températures sont élevées et que vous voyez les fleurs retomber légèrement.

La plante se sème toute seule, il suffit seulement de ne pas couper les fleurs lorsqu’elles sont fanées.

Une fois que le feuillage a bien jauni, coupez court. Pas avant, car la plante a besoin de voir ses feuilles jaunir pour constituer ses réserves pour la prochaine floraison.

Jasmin :

Une taille d’entretien du jasmin est recommandée (branches mortes, équilibre général).

  • Tous les 2 à 3 ans, remodelez votre arbuste de manière à garder un port compact
  • Taillez après la floraison.

Un bon paillage permet d’économiser de nombreux arrosage et de maintenir le sol frais.

Un apport d’engrais au printemps et en été est recommandé à raison de 2 fois par mois environ.

En pot il convient d’arroser le jasmin lorsque la terre est sèche, sans excès mais régulièrement.

Laurier :

Arrosez généreusement le laurier lorsqu’il fait chaud. Améliorez considérablement la floraison grâce à l’engrais tomate ou potager.

Lavande :

Un arrosage limité en cas de fortes chaleurs. Une fois bien installée, la lavande ne requière plus d’arrosage.

-Un paillis de coques de cacao au pied de la lavande est très décoratif et dégage une odeur tout à fait intéressante !

-Plantez-la au pied de vos rosiers, car elle a un pouvoir répulsif contre les pucerons.

-Après la floraison, coupez les hampes florales pour ne pas épuiser la lavande inutilement. Les fleurs de la lavande, une fois coupées constituent un excellent moyen d’embaumer le linge… La lavande peut se conserver durant des mois voire des années si elle est maintenu dans un endroit sec et à l’abri des rayons du soleil.

Lewisia :

Arrosage régulier et copieux des lewisias l'été de la première année de la plantation. Sinon à pratiquer uniquement en cas de fortes sècheresses estivales.

Lila des Indes :

Durant les fortes chaleurs estivales, arrosez de préférence le soir mais sans excès.

Un paillage en été permet de maintenir une certaine humidité dans le sol et évite de devoir arroser trop souvent.

Lilas :

Juillet : La période de taille du lilas se situe après la floraison, lorsque les fleurs sont fanées

La taille du lilas est très controversée, certains la recommandent alors que d’autres la déconseillent.

La solution est certainement entre les deux, mieux vaut ne pas tailler le lilas trop sévèrement mais privilégier un bon rafraichissement annuel.

Coupez légèrement les branches qui ont fleuries après la floraison. Pour connaître la bonne longueur de taille, faites comme si les branches étaient destinées à un bouquet de fleurs.

Un arrosage régulier en cas de fortes chaleurs ou de sécheresse prolongée est préférable.

Lupin :

Les lupins sont faciles mais ont quelques exigences, surtout l’été. En effet, le sol doit rester frais et il faut donc mettre un paillage au pied de vos plantes afin de garder l’humidité et une certaine fraicheur.

En cas de fortes chaleurs ou de sécheresse prolongée, n’hésitez pas à arroser généreusement, le soir afin d’éviter l’évaporation durant la journée.

Une fois les hampes fanées, coupez-les au plus court afin de favoriser une nouvelle floraison à l’automne.

L’ornithogonale :

Avant que les fleurs ne fanent, coupez quelques tiges que vous mettrez dans un vase pour prolonger le floraison.

 

Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure afin de stimuler l’apparition de nouvelles fleurs.

 

  • Multiplication par division des bulbes au printemps
  • On peut aussi multiplier l’ornithogale en bouturant les écailles ou simplement la base des feuilles afin d’obtenir des bulbilles qui fleuriront deux ans après
  • Mais l’ornithogale se multiplie aussi naturellement si le sol autour est biné correctement et de bonne qualité

Marguerite :

Pour les marguerites, supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure, cela favorisera l’apparition de nouvelles fleurs. Arrosez en cas de sécheresse et de fortes chaleurs.

Rabattage annuel après la floraison

Muflier :

Retirez les fleurs fanées du muflier au fur et à mesure afin de favoriser l’apparition de nouvelles fleurs. Durant les fortes chaleurs, n’hésitez pas à arroser le soir. Un apport d’engrais liquide au moment de la floraison favorisera un plus grand nombre de fleurs et des couleurs plus éclatantes.

Muguet :

Le muguet doit être arrosé en cas de sécheresse ou de fortes chaleurs.

Arroser le soir si le sol est sec.

Éviter de trop arroser le feuillage, surtout en période de fortes chaleurs.

Le muguet aime la fraîcheur, gardez cela à l’esprit.

Muscaris :

Le muscari est une plante à bulbe qui ne réclame aucun entretien particulier. Inutile d’arroser, le muscari n’en a pas besoin !

Si vous cultivez vos muscaris en pot, n’oubliez pas d’arroser dès que la terre est sèche en surface.

  • Couper les feuillages seulement lorsqu’il est totalement fané
  • Diviser les bulbes tous les 3 à 4 ans afin de régénérer le muscari
  • Un amendement à l’automne rend la floraison plus dense et abondante

Oeillet :

-Coupez les fleurs fanées des œillets au fur et à mesure, cela stimule l’apparition de nouvelles fleurs. Arroser uniquement en cas de sécheresse prolongée.

-Pour les œillets de poètes, coupez les fleurs fanées au fur et à mesure, cela stimule l’apparition de nouvelles fleurs et permet d’avoir une légère remontée en fin de saison. Arroser uniquement en cas de sécheresse prolongée.

-Printemps/été/automne : pour l’œillet de Chine, coupez les fleurs fanées au fur et à mesure, cela stimule l’apparition de nouvelles fleurs et permet d’avoir une légère remontée en fin de saison.

Arroser uniquement en cas de sécheresse prolongée

Dès l’arrivée des premières gelées automnales, vos oeillets de Chine devrait dépérir et ne repousseront pas l’année suivant. Vous pouvez les arracher avant l’hiver.

Ornithogonale :

Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure afin de stimuler l’apparition de nouvelles fleurs. Rabattez à la fin de la floraison.

Passiflore :

Taillez la plante après la floraison de la passiflora afin de limiter sa végétation.

Son développement est rapide et la taille ne fera qu’améliorer la prochaine floraison.

Vous pouvez réduire les rameaux de l’année d’une bonne moitié.

Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure.

Arrosez régulièrement durant l’été et en cas de forte chaleur. Les besoins en eau de la passiflore dépendent beaucoup de la chaleur et du climat, assurez-vous qu’il ne va pas pleuvoir avant d’arroser.

Petunia :

Retirez éventuellement les fleurs fanées au fur et à mesure afin de favoriser l’apparition de nouvelles fleurs.

Durant les fortes chaleurs, n’hésitez pas à arroser le soir afin d’éviter que vos pétunias se dessèchent.

Il est préférable de laisser sécher légèrement la terre entre 2 arrosages afin d’éviter l’excès d’humidité. Évitez de noyer les racines car il n’aime pas ça non plus.

Assurez-vous qu’il ne va pas pleuvoir avant d’arroser

Le pétunia ne sera jamais aussi beau que si vous lui apportez de l’engrais pour plantes fleuries une fois par semaine.

Phlox Paniculé :

Arroser les phlox lorsque la terre est sèche. Supprimer les fleurs fanées au fur et à mesure.

 

Plumbago du cap :

Printemps/Eté (Mai à Septembre) : Pour obtenir de votre plumbago une belle croissance et une floraison abondante, apportez de l’engrais pour plantes fleuries ou arbustes à fleurs tous les 15 jours au printemps et en été.

Stoppez tout apport d’engrais dès que votre plumbago arrête de fleurir.

Le plumbago, réclame beaucoup d’eau lorsqu’il fait chaud. Arrosez régulièrement mais sans excès.

Pommier du japon :

Après la floraison, privilégiez une taille légère du cognassier du Japon/pommier du japon pour assurer le bon équilibre de l’arbuste. Il peut être taillé régulièrement mais toujours après la floraison afin de ne pas compromettre ses superbes fleurs en fin d’hiver.

Pourpier d'ornement :

C'est une plante de sécheresse par excellence, il n’est pas utile d’arroser. Le feuillage succulent se charge de garder l’eau dans ses tissus.

Supprimer les fleurs fanées au fur et à mesure permet à la plante de ne pas s’épuise et de mieux fleurir.

Primevère :

Toute l’année : Retirez les fleurs fanées des primevères au fur et à mesure afin de stimuler l’apparition de nouvelles fleurs.

Vous pourrez multiplier vos primevères par division de la touffe après la floraison

Rhododendrons :

Eté : Il est important pour le rhododendron que le sol reste toujours légèrement humide et, pour cela, la meilleure façon est de pailler le sol avec des écorces de pin car sont acides. Paillez le pied de l’arbre l’été pour garder un bon niveau humidité.

Fin de l’été : Aucune taille n’est vraiment indispensable chez le rhododendron, l’entretien est relativement facile. Si vous souhaitez entretenir, réduire ou équilibrer la ramure

  • Supprimez le bois mort.
  • Retirez les fleurs fanées au fur et à mesure.
  • Pour réduire la ramure, attendez la fin de l’été et coupez au-dessus d’un œil afin de favoriser la ramification.

Rose trémière :

La rose trémière, une fois bien installée, ne mérite quasiment aucune soin. Elle puise l’eau dont elle a besoin dans le sol et peut vivre dans des conditions difficiles.

Retirez les fleurs fanées au fur et à mesure afin de stimuler l’apparition de nouvelles fleurs.

Coupez les tiges en fin de saison, elles repousseront naturellement toutes seules l’année suivante.

Tuteurer pour éviter qu’elles ne s’affaissent si besoin. Le long d’un mur vous pourrez les accrocher avec un fil tendu de part et d’autre.

Rosier :

 

 

 Comment bien tailler un rosier ? Au dessus d'un oeil...

Santoline argenté :

La santoline est un anti-mite naturel et efficace, il suffit pour cela de constituer de petits bouquets, de les faire sécher et de les disposer dans vos placards.

Taillez juste après la floraison ou en fin d’hiver s’il est doux dans votre région

Donnez-lui la forme arrondie qui caractérise la Santoline.

Sauje :

La sauge tolère bien le soleil, mais devra être arrosée en cas de fortes chaleurs.

Pour la culture en pot, n’attendez pas que le sol soit totalement sec pour arroser mais sans excès.

Seringat :

Juillet :

Après la floraison du seringua, taillez de moitié les pousses de l’année.
Cela permet de redonner de la vigueur au seringat et de stimuler la prochaine floraison.

 Supprimer à raz les plus vieilles branches tous les 3 ans environ.

 Supprimez également les tiges mortes et les plus fragiles.

A peu près tous les seringats finissent par se dégarnir au fil des ans.

  • Le seringat doit être arrosé en cas de fortes chaleurs et/ou de sécheresse prolongée. On voit qu’il a besoin d’eau lorsque les feuilles s’affaissent légèrement et deviennent plus molles. Arroser dès que la terre est sèche sur quelques centimètres.
  • Tout au long de l’année, il est important de nettoyer et biner le pied du seringat afin de le dégager des mauvaises herbes et permettre à l’eau de bien s’écouler au niveau des racines.

Soucis :

Le souci redoute les fortes chaleurs estivales qui provoquent souvent l’apparition d’oïdium.

Pour les régions aux étés très chauds préférez les coins partiellement ombragés.

On peut si on le souhaite supprimer les fleurs fanées afin de stimuler l’apparition de nouvelles fleurs mais ce geste n’est pas indispensable.

Vous pouvez secouer les plantes fanées afin d’épandre les graines qui pourront certainement vous gratifier d’une nouvelle floraison au printemps suivant.

Valériane :

Inutile d’arroser la valériane sauf pour la valériane en pot qui craint un peu plus la sécheresse.

La valériane a une incroyable capacité à pousser en tous sols, même les plus secs. Attention, elle se multiplie seule et très facilement et devient parfois envahissante.

Véronique :

Supprimez les fleurs fanées des véroniques en coupant la tige sous l’inflorescence au fur et à mesure.

Vous stimulerez ainsi l’apparition de nouvelles fleurs.

Verveine :

Supprimez les fleurs fanées de la verveine au fur et à mesure afin de stimuler l’apparition de nouvelles fleurs.

En fin d’été, un apport d’engrais peut raviver la floraison et les couleurs pour l’automne

Après les premières gelées automnales, vous pouvez arracher votre verveine dont la floraison devrait être insignifiante l’année suivante.

Sujet aux attaques de pucerons, veiller à traiter contre les pucerons si besoin.

Verveine de buenos a :

Rabattez vos plantes de verveine de buenos air après floraison si vous voulez empêcher un ressemis sauvage! Donc pour moi ne pas couper !

Coupez les inflorescences fanées à la base de la tige pour favoriser la remontée de fleurs. Rabattez les parties sèches dès qu'elles ne sont plus décoratives.

Œillet Mignardise :

L’oeillet mignardise réclame assez peu d’entretien mais quelques geste vous aideront à améliorer et prolonger la floraison.

Après la première floraison d’été, rabattre les touffes de quelques centimètres avec une petite cisaille. Ce geste permettra à vos oeillets mignardise de se densifier en vue d’une nouvelle floraison.

  • L’arrosage est souvent superflu tant les oeillets mignardises résistent à la sécheresse