Accueil Synology Vacances Jardin Aide

Agapanthe :

-Si l’hiver est doux ne touchez pas à l’agapanthe et laissez le feuillage en place durant l’hiver.

-S’il va geler, il faudra couper le feuillage de l’agapanthe avant les premières gelées et le recouvrir d’un épais paillage. Vous pouvez utiliser des feuilles séchées par exemple ou tout autre paillage. L’agapanthe est une plante qui ne résiste pas aux fortes gelées.

Anémone du japon :

Il faut supprimer les fleurs fanées au fur et à mesure afin de stimuler l’apparition de nouvelles fleurs.

Aster :

cc

Astilbe de chine :

L'ajout de mulch ou de compost augmentera sa vigueur.
Protégez la du froid et notamment des gelées tardives qui pourraient l'endommager.

Printemps/automne : Multiplication des astilbes par division des rhizomes au printemps ou à l’automne, idéalement tous les 3 ans.

Campanules :

En ce qui concerne la multiplication, divisez-les à l’automne ou au printemps. Multipliez vos plantes par division de la touffe à l’automne, c’est simple à réaliser et cela permet à la plante de connaître une nouvelle jeunesse tous les 3 à 5 ans.

Crocosmias :

Enlever le feuillage jaunis des crocosmia.
 

Cyclamen :

Automne/hiver : Supprimez les fleurs fanées ou jaunies du cyclamen au fur et à mesure.
Pour cela, supprimez l’ensemble de la tige qui porte la fleur en faisant une petite rotation et en tirant sèchement. Cette opération est nécessaire car s’il reste un bout de tige fanée, il risque de pourrir et de faire pourrir le bulbe.

Afin d’avoir une floraison spectaculaire, ajoutez 1 fois par semaine de l’engrais pour plantes fleuries. Cela favorisera largement le développement de la plante ainsi que sa floraison.

Dahlia :

Prolonger la floraison des dahlias à l’automne :

Il est possible de faire durer la floraison des dahlias, au-delà de l’été, parfois même jusqu’à la fin du mois d’octobre.

  • Apporter de l’engrais pour plantes fleuries 1 fois par semaine jusqu’à la fin de la floraison
  • Supprimer les fleurs fanées au fur et à mesure pour éviter d’épuiser le dahlia et favoriser l’arrivée de nouvelles fleurs

Erable du japon :

Entre novembre et mars : Aucune taille pr l’érable du japon n’est vraiment indispensable. Si toutefois vous souhaitez réduire la ramure, faites-le entre le mois de novembre, après la chute des feuilles et le mois de mars, avant la reprise de la végétation.

Gaillard :

Eté/Automne (novembre) : pour les Gailards, une belle floraison d’une année sur l’autre étant difficile à obtenir, il faut tailler court à la fin de l’été sans attendre la floraison automnale. Vous garantissez alors les réserves nécessaires à la plante qui lui permettront de bien refleurir l’année suivante. Sinon, rabattre au plus court après la floraison d’automne, en novembre.

Récupérer les graines de Gaillard qui se trouvent dans les capitules fanés, faites les sécher.

Gauras :

Multiplication par division de la touffe à l’automne.

A la fin de l’hiver ou à l’automne, coupez court toutes les tiges florales, avant le retour de la végétation.

Glayeul :

arrachez, séchez et nettoyez les bulbes des glaïeuls à l’aide d’une brosse, stockez les dans un endroit frais et obscur durant l’hiver pour les replanter au printemps suivant.

Si votre climat le permet et que l’hiver reste doux, vous pourrez les laisser en plein terre durant tout l’hiver. Pour cela il ne doit pas geler dans votre région.

Lorsque le feuillage a jauni et pas avant, coupez court.
Les glaïeuls ont besoin de voir les feuilles jaunir afin de constituer leurs réserves pour la prochaine floraison.

Gypsophile :

On peut alors se contenter d’équilibrer la forme générale du gypsophile afin de garder un port relativement compact.

 

Heliopsis :

Novembre : Il faut rabattre au plus court début novembre, dès que les feuilles et tiges des héliopsis commencent à faner. Cette taille est importante car d’elle dépendra la qualité de la prochaine floraison.

Heuchères :

Printemps/automne : Multiplication par division des rhizomes des heuchères au printemps ou à l’automne (octobre), idéalement tous les 3 ans. Transplantation immédiate des nouvelles plantes ainsi obtenues.

Hortensia :

Vous pourrez commencer par supprimer le bois mort et les fleurs fanées des hortensias.
En effet, à la fin de la floraison, il est inutile de conserver les fleurs fanées mais il est encore trop tôt pour couper franchement l’hortensia.
L’hiver peut être froid et si vous coupez trop votre hortensia avant l’hiver, il pourrait souffrir des périodes de gelées.
Contentez-vous donc de rafraîchir vos hortensias en ôtant les fleurs fanées à leur base

Jacinthe :

Plantation des jacinthes en pleine terre pour une floraison au printemps :

  • Plantez de préférence vos jacinthes à l’automne à 10 cm de profondeur, pour une floraison au printemps.
  • Les jacinthes seront beaucoup plus belles si vous créez de belles tâches de couleur.
    Il faut pour cela planter les bulbes par groupe en les espaçant de 10-15 cm. Plus il y en a et plus l’effet est remarquable !

Lewisia :

Automne, hiver : ne rentrez pas vos lewisias en hiver, mais abritez-les simplement de la pluie qui risquerait, si elle est trop abondante sur une longue période, de détruire la plante.

Lila des Indes :

C’est un superbe feuillage teinté de rouge, jaune et orange qui se dévoile.

Lys :

Supprimer les fleurs fanées au fur et à mesure afin d'éviter la production de graines qui épuise inutilement le bulbe, mais préserver le maximum de feuillage pour que le bulbe reconstitue ses réserves et puisse bien fleurir l'année d'après. Pour l'aider, vous pouvez appliquer un engrais spécial bulbes au moment de la floraison. Couper seulement en automne le feuillage au ras du sol une fois qu'il est totalement fané.
• Laisser les bulbes de lys en terre. Ils sont tout à fait rustiques et se naturaliseront à la façon d'une plante vivace. Les bulbes se multiplient seuls, augmentant le nombre de fleurs chaque année.

Oeillet :

-Pour les œillets vivaces, couper les tiges à l’automne à quelques centimètres et recouvrez éventuellement d’un paillis de feuilles mortes.

-Pour les œillets annuels, vous pouvez les arracher à l’automne car ils ne repoussent pas d’années en années.

Printemps/été/automne : pour l’œillet de Chine, coupez les fleurs fanées au fur et à mesure, cela stimule l’apparition de nouvelles fleurs et permet d’avoir une légère remontée en fin de saison.

Arroser uniquement en cas de sécheresse prolongée

Dès l’arrivée des premières gelées automnales, vos oeillets de Chine devrait dépérir et ne repousseront pas l’année suivant. Vous pouvez les arracher avant l’hiver.

Phlox Paniculé :

Couper les fleurs fanées pour prolonger les floraisons. Rabattre la touffe en fin d'automne et apporter une bonne fumure organique. 

Division de la touffe à l’automne après que les tiges soient fanées.

Pivoine :

Automne/début de l’hiver : La pivoine herbacée disparait normalement naturellement dès les premiers froids pour réapparaître au printemps suivant.

-Supprimer définitivement les feuilles fanées. Avant la pivoine en a besoin pour constituer ses réserves en vue d’une nouvelle floraison. La taille n’est pas indispensable mais on dit qu’elle contribue avantageusement à la floraison !

-Mettre un paillis de feuilles séchées par-dessus qui protégera les racines du gel et fertilisera le sol

Automne/fin de l’hiver : Taille douce des pivoines arbustives. Supprimez le bois mort et les branches les plus fragiles. La taille n’est pas indispensable mais on dit qu’elle contribue avantageusement à la floraison !

Pourpier d'ornement :

Tous les 2 ou 3 ans il est bon de régénérer les pieds par division de la touffe du pourpier d’ornement à l’automne ou au début du printemps. La division permet de prolonger la durée de vie de vos delosperma cooperi. Le delosperma se multiplie indéfiniment, chaque tige touchant le sol devenant une nouvelle racine.

Primevère :

Toute l’année : Retirez les fleurs fanées des primevères au fur et à mesure afin de stimuler l’apparition de nouvelles fleurs.

Vous pourrez multiplier vos primevères par division de la touffe après la floraison

Renoncules :

Dans les régions au climat froid l’hiver, conservez vos bulbes de renoncules dans un lieu sec et aéré durant tout l’hiver pour les replanter au printemps suivant car c’est une plante qui craint le gel.

Si vos renoncules sont en pleine terre, couvrez la terre d’un bon paillage à l’automne pour protéger les bulbes du froid.

Rosier :

Il y a 2 périodes de taille dans l’année même si la seconde est la plus importante.

  • L’automne réaliser une taille légère des rosiers qui consiste plutôt à supprimer les fleurs fanées, le bois mort et les branches les plus faibles.

Solidago altissima/v :

Coupez les fleurs fanées pour soulager le plant. 
Garder quelques tiges florales pour les graines où si vous souhaitez qu'elle se ressème seule. 

 

Tulipe :

Plantation de la tulipe : Pour avoir de belles tulipes au printemps, la plantation des bulbes commence dès le début de l’automne jusqu’à la mi-décembre au plus tard.

Faites un trou de 2 à 3 fois la hauteur du bulbe de tulipe afin de les protéger du gel en les espaçant d’au moins 10 cm sans trop les éloigner.

  1. Préférez un endroit ensoleillé pour une belle floraison.
  2. Une terre bien drainée assure un meilleur développement à vos tulipes.
  3. Une poignée de terreau au fond du trou lors de la plantation des bulbes améliorera significativement le croissance et la floraison des tulipes.

Il est beaucoup plus joli de créer des petits lots de 10 à 50 bulbes que de les planter par 3 ou 4 autour du jardin.

Valériane :

Rabattre la valériane au plus court, une fois les fleurs fanées.

Coupez les inflorescences fanées pour prolonger la floraison et éviter les semis spontanés.